Instagram, Twitter, Facebook, YouTube : tous les réseaux sociaux voient depuis quelques années fleurir de nombreux concours organisés par des blogueurs ou influenceurs qui les utilisent pour accroître leur communauté. Les marques les plus populaires se prêtent aussi au jeu et n’hésitent pas à libérer des budgets importants. Interview du Community manager de Chez M sur ce raz-de-marée plus réglementé qu’il n’y paraît.

Grande opportunité pour les blogueurs et influenceurs mais aussi pour les marques, l’organisation de jeux concours sur leurs réseaux sociaux a des avantages réels :

  • Faire plaisir à ses followers en leur faisant gagner des produits gratuitement,
  • Fidéliser ses followers et en attirer de nouveaux pour accroître sa notoriété,
  • Obtenir une plus-value notamment quand le blogueur ou influenceur s’associe à une marque.

Toutefois, les réseaux sociaux restent assez vigilants vis-à-vis de ces pratiques et notamment Facebook qui a créé une réglementation spécifique afin d’éviter tout débordement.

Focus sur les règles de Facebook pour l’organisation de concours

Vous êtes titulaire d’une Page Facebook pour votre marque ou votre Chaîne YouTube et vous souhaitez organiser un concours pour vos followers ? Prenez donc connaissance des règles suivantes, imposées par le réseau mondial :

Obligations

  • Créer un règlement pour votre concours avec des informations précises : les prix offerts, les conditions d’inscription et de participation ;
  • Faire apparaître obligatoirement la mention de protection Facebook dans votre règlement : « cette promotion n’est pas gérée ou parrainée par Facebook. Les informations que vous communiquez sont fournies à [destinataire(s) de l’information, a priori vous] et non à Facebook. Les informations que vous fournissez ne seront utilisées que pour [ce que vous comptez faire des informations fournies par l’utilisateur] ». De ce fait, il est interdit d’utiliser des objets et outils relevant de la propriété intellectuelle de Facebook ;
  • Proposer des règles de participation simples et explicites ;
  • Avertir le gagnant que le concours se déroulera en dehors de Facebook.

Autorisations

  • Organiser un concours sur une Page par le biais d’une application concours ;
  • Demander aux internautes d’aimer, commenter ou partager la publication dédiée ;
  • Demander aux internautes de publier un message sur le mur.

Interdictions

  • Demander aux internautes de se taguer dans l’image d’un de vos produits en échange d’un prix ;
  • Organiser un concours sur un profil personnel ou directement sur une Page sans passer par une application;
  • Inclure les journaux personnels et les connexions des amis pour véhiculer des promotions, les mentions suivantes ne sont donc pas autorisées : «partager ce lien dans votre journal pour participer», «partagez ce lien sur le journal de vos amis pour obtenir plus de participations» ou «identifiez vos amis dans cette publication pour participer» ;
  • Faire participer des utilisateurs mineurs ;
  • Organiser un concours pour une organisation ou une société associée à certains secteurs : jeux de hasard, tabac, armes à feu, médicaments, ou carburants…
  • Proposer de gagner des produits liés aux secteurs cités précédemment ;
  • Encourager la participation en proposant aux utilisateurs d’utiliser plusieurs comptes.


Les effets de la mise en place de ce règlement Facebook

En réponse à l’hyperactivité des blogueurs et influenceurs sur les réseaux sociaux, Facebook a dû mettre en place un règlement afin de ne pas avoir de dérives sur les pratiques commerciales et promotionnelles engagées au sein de la plateforme. Ce règlement reste abordable même s’il prévient de plusieurs interdits. En effet, les règles sont parfois complexes à comprendre et sont régulièrement mises à jour. C’est pourquoi il est recommandé de bien vérifier les règles en vigueur avant de se lancer dans un concours.

Le fait que ce règlement n’interdit pas l’utilisation des boutons principaux de Facebook, soit les boutons Aimer, Commenter et Partager, permet une participation rapide et efficace. Cela est d’ailleurs la méthode de prédilection utilisée par les marques et les blogueurs dans leurs concours puisqu’elle est aussi facilement visualisable, le choix du gagnant est donc simplifié.

Toutefois, le règlement limite tout de même l’audience du concours puisqu’il interdit aux participants d’utiliser leurs connexions pour participer. De plus, le fait d’interdire aux mineurs de participer aux concours limite également l’audience puisqu’ils font partie des utilisateurs les plus “actifs” sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, même si la fraude lors de l’organisation de concours Facebook est courante, elle n’est pas sans risques. En effet, un organisme nommé la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est en charge de vérifier le bon fonctionnement de ces concours dès lors que les mots « concours » ou « loterie » sont prononcés ou écrits. Les fraudeurs peuvent risquer l’annulation du concours mais aussi la suppression de leur page. Cela est notamment arrivé à l’enseigne KIABI qui a dû recréer sa page.

Interview de Michaël BRICOUT, Community Manager de Chez M

Lors d’un concours organisé pour le Restaurant haut-de-gamme belge Chez M, notre Community Manager Michaël BRICOUT a eu l’occasion d’interviewer la blogueuse à l’origine de ce concours. Il nous raconte comment celui-ci s’est déroulé…

Quel est le nom de la blogueuse, le thème de son blog ?

La blogueuse qui a organisé ce concours tient le blog «  Chroniques d’une accro au resto ». Son blog est un concentré des récits d’une jeune épicurienne passionnée par la gastronomie, les voyages, la découverte… Le concept de son blog est le test de restaurants afin de partager l’expérience avec les abonnés du blog. Des concours y sont organisés pour faire connaître les restaurants que la blogueuse a particulièrement aimés.

Chronique d'une accroc de resto Chez M

Quel était l’objet du concours ?

Avoir la chance d’inviter ses amis au Restaurant Chez M à Herstal en Belgique pour bénéficier d’un repas 3 complet (entrée, plat, dessert), boissons comprises pour lui-même et 29 personnes de son choix.

Que devaient faire les participants ?

  • Aimer les Fans Pages Chroniques d’une accro au resto et Chez M,
  • Aimer la publication créée par la blogueuse,
  • Commenter cette publication en identifiant au moins 3 amis,
  • Partager cette publication en mode public.

Au total, combien il y a-t-il eu de participants ?

Environ 2 000 personnes ont participé ! La Fan Page de la blogueuse compte à ce jour 63 188 fans.

Quels ont étés les bénéfices pour la blogueuse?

En terme de following/notoriété : Cette technique lui a permit de faire grandir sa communauté sur Facebook. En effet, dans les modalités du concours il est demandé “ d’identifier au moins 3 amis”. Sur Facebook, cela a pour but de notifier la personne qui est identifiée dans la publication. En toute logique, cette personne viendra voir la publication, aimera la publication et ira même jusqu’à la commenter, la partager, devenir fan de la Fan Page, voir même participer à son tour au concours. C’est un véritable effet boule de neige qui se met en place !

En terme de bénéfice financier : Les bénéfices ne sont pas toujours financiers. Ce n’est pas le but premier de la démarche. D’ailleurs il faut préciser que le Restaurant Chez M n’a pas rémunéré la blogueuse pour mettre en place ce concours.

En terme de retours de ses followers : Ce concours a été une opportunité pour la blogueuse d’avoir du contenu original à publier sur sa Fan Page tout en faisant participer sa communauté et par conséquent rendre ses fans « accros ». Ils attendent tous avec impatience le prochain concours pour participer et tenter de remporter le gain. Cette technique fonctionne particulièrement en B2C.

Quels ont étés les bénéfices pour le restaurant Chez M?

En terme de following/notoriété : Le plus grand bénéfice réside dans la notoriété. Le restaurant a désormais 8 936 Fans au 15 février 2017. Concrètement, la communauté du restaurant a augmenté de 3 000 nouveaux fans en 2 heures suite au lancement du concours. Cette augmentation permet maintenant au restaurant d’avoir plus d’interaction sur ses publications et plus de visibilité auprès de clients potentiels !

En terme de bénéfice financier : Le retour financier est toujours complexe à mesurer alors qu’il est pourtant bien réel. Le Restaurant propose une formule à 28,00€ par personne. Donc la gagnante qui invite ses 29 amis soit 30 personnes va coûter au Restaurant 840,00 €. Pour le Restaurant, il s’agit en fait d’un investissement très qualitatif : ces 30 personnes vont devenir des clients et à fortiori des prescripteurs, qui, à leur tour, vont revenir accompagnés de leurs amis, etc.

Sur Facebook, quelles difficultés la blogueuse a-t-elle rencontrées ?

A-t-elle dû faire des modifications pour ce concours à cause de la réglementation?

Pour organiser ce jeu-concours, la blogueuse a effectivement dû se heurter au règlement de Facebook. Toutefois, comme nous le disions précédemment, les principales méthodes de concours avec les boutons principaux sont toujours autorisés. De ce fait, elle n’a pas connu de difficultés majeures et n’a pas ressenti une gêne face à la réglementation. Celle-ci est un échange de bons procédés qui arrange Facebook et ne bride pas la titulaire de la Fan Page.

La blogueuse est-elle satisfaite de son concours Facebook?

Compte-t-elle en faire d’autres?

Elle fait régulièrement des concours mais ne répète jamais l’opération avec le même Restaurant. Cela risquerait de « lasser » les participants. Ses fans attendent de la nouveauté, des nouveaux restaurants à découvrir. Pour la blogueuse, c’est aussi la possibilité de se faire connaître auprès des restaurateurs.

Nadia Soulé
Attachée de presse et ambassadrice Cybelimage

Passionnée de politique et de littérature, Nadia prépare un Master Community Management à l’INSEEC de Bordeaux. Avec une vocation évidente pour la rédaction, elle a déjà prêté sa plume au journal Bordeaux Gazette et au service des relations publiques de la Commune de Bègles. Blogueuse et sensible à l’actualité sociétale, Nadia écrit pour son blog : A la page.