Et de 3 pour Philippe WEICKMANN ! En octobre 2016, Brandwatch le consacre CMO (Chief Marketing Officer ou, littéralement, Directeur marketing) le plus influent sur Twitter. Un mois après, en novembre 2016, le journal Les Echos le désigne personnalité de la semaine sur Twitter, toujours dans le domaine marketing. Le 15 août 2017, Brandwatch gratifie de nouveau Philippe WEICKMANN du titre de directeur marketing le plus influent sur Twitter. Voilà une salve de récompenses qui constituent la preuve irréfragable que l’homme possède l’art d’influencer les marketeurs sur Twitter ! Ces distinctions ont une autre incidence. Philippe WEICKMANN étant le CMO de Cybelimage, il devient conséquemment inutile de se poser des questions sur le savoir-faire en marketing digital de cette agence.

La méthodologie de Brandwatch pour l’établissement de son classement

Le classement sur Twitter établi par l’entreprise Brandwatch en octobre 2016 a été réactualisé le 15 août 2017. Pour l’établissement de ses palmarès de 30 spécialistes du marketing, elle se fonde sur sa base de données Brandwatch Audiences. Cette dernière sert, par exemple, à l’identification des influenceurs sur Twitter. Il peut également être utilisé pour le repérage des réseaux d’influence. C’est aussi un excellent outil pour déterminer les tendances.

Brandwatch audience recense 300 millions d’abonnés Twitter. C’est au sein de ce large répertoire qu’ont été sélectionnés les 20 directeurs marketing dont les idées et les actions présentées sur Twitter déteignent sur leurs confrères. La sélection est assurément objective. Elle est orchestrée selon des critères. D’abord, la zone géographique est définie avec précision : la France. Tous les comptes retenus sont donc enregistrés exclusivement en France. Ensuite, la description des profils pris en considération comporte les expressions suivantes ainsi que leurs déclinaisons : CMO, directeur du marketing, head of marketing.

Le score d’influence représente la pierre angulaire de la méthodologie. Son calcul repose sur 4 éléments : le total des followers, la récurrence de l’apparition au sein des listes Twitter, le niveau d’engagement suscité de la part de l’audience (retweet et réponses aux tweets). Il est à souligner que le score d’influence d’un individu influent augmente considérablement dans un cas précis : lorsque ses tweets engendrent des interactions avec d’autres personnes influentes.

Philippe WEICKMANN a obtenu un score d’influence de 76, très loin devant la personnalité qui occupe la deuxième marche du podium. Béatrice Judel, Directrice Marketing et Communication de Pierre et Vacances Conseil Immobilier, affiche un score de 68. Elle était déjà à ce rang lors du précédent classement.

Philippe WEICKMANN est le CMO de Cybelimage. Cette remarque signifie que les clients de l’agence profiteront pleinement, et en permanence, des compétences affûtées de son Directeur marketing dans le domaine des réseaux sociaux. Par conséquent, il s’agit ici d’une distinction au bénéfice de tous ceux qui recourent aux services de Cybelimage, experte en stratégies commerciales et webmarketing.

D’autres personnalités du classement

Philippe WEICKMANN continue de dominer le classement, preuve de sa constance, de sa régularité dans ses interventions sur Twitter. C’est aussi une démonstration de sa persévérance, de sa passion et du besoin qu’il éprouve de communiquer, de partager et d’échanger sur ses connaissances et ses réflexions en matière de marketing, plus précisément, de marketing digital. C’est également le signe que ses interventions continuent d’intéresser, de captiver, d’intriguer peut-être, et surtout, de faire réagir. Ces facultés font partie des singularités qui définissent un excellent marketeur. Sur la base de ce classement, on peut déclarer que Philippe WEICKMANN appartient à ce prestigieux club des professionnels les plus habiles et talentueux du marketing !

Une autre remarque concernant le classement actualisé de Brandwatch mérite d’être formulée. La liste enregistre beaucoup de nouvelles entrées :

• Eric MARILLET (Directeur Marketing Digital & Expérience Design chez WAX Interactive),
• Michaël ROLLAND 5 Directeur Marketing chez Econocom),
• Christophe Robinet (Directeur Commercial et Marketing chez ITG),
• Anthony Audebert (Directeur Marketing des labels chez Believe Distribution Services),
• Pierre Col (Chief Marketing Officer chez Contextor),
• Audrey Chatel (Global Head of Marketing chez Europ Assistance),
• Augustin Decazes (Directeur Marketing et Digital chez Référence DMD),
• Isabelle Cambreleng (Chief Marketing Communication & Digital Officer chez Visiomed),
• Pierre Matuchet (Directeur Marketing et SI chez SNCF Voyages),
• Natacha Holtzhausser (Head of Marketing & Communication chez Amplifon),
• Daniel Saingolet (Directeur Marketing et Communication chez CIS Valley),
• Franck Ménigou (Directeur Marketing Digital chez Pro Direct),
• Eric Gaubert (Directeur du développement commercial & Marketing chez Optimind Winter).

D’autres professionnels ont gagné plusieurs places par rapport au précédent palmarès, une progression qui les a amenés à occuper un meilleur rang :

• Olivier Laborde de chez Natixis se retrouve 4ème en gagnant 8 places.
• Romain Legresy de Fred de la compta gagne 1 place pour se trouver au 5ème rang.
• Rémy Baranger d’IBM remporte 1 place supplémentaire pour se stationner au 9ème rang.
• Michel Mariet saute 2 places et se dresse au 13ème rang.
• Vincent Bobin conquiert 2 places pour s’ériger au 16ème rang.
Il y a aussi ceux qui ont reculé dans le classement. Il s’agit de :
• Bertrand Barbet (CMO & co-founder à Limber),
• Mohamed Khodja (Directeur Marketing Client Europe à Companeo),
• Véronique Milsant (Directrice Marketing chez Adecco),
• Mathilde Le Taillandier (EMEA Regional Marketing Director chez Informatica),
• Adrien Lafond (CMO chez Foobot),
• Amélie Oudéa-Castera (Chief Marketing & Digital Officer chez Axa),
• Magali Heberard (Marketing, communications and ecommerce Manager chez L’olivier – assurance auto),
• Pierre Derenemesnil (International Head of Digital Marketing chez Biocodex).

Ils ont perdu respectivement 13 places, 14 places, 6 places, 2 places, 4 places, 2 places, 4 places, 1 place.
Sur Linkedin, les réactions à la mise à jour du palmarès ont été enthousiastes, particulièrement, de la part des récompensés. Ces derniers ont fait savoir leur ravissement et ont indiqué être honorés. Par ailleurs, des abonnés ayant pris connaissance du classement ont congratulé les lauréats. Des commentateurs ont convenu qu’ils voient dans la création de ce palmarès une démarche intéressante. Au demeurant, des intervenants n’ont pas manqué de remercier et de complimenter Brandwatch et son équipe. Enfin, une annotation préconise d’enrichir les critères de classement.

Quelques mots sur Brandwatch

Brandwatch a développé quatre outils, quatre technologies, capables de scruter minutieusement les médias sociaux. Brandwatch Image Insights révèlent où sont utilisés les visuels et les images d’une marque déterminée. Brandwatch Audiences profite aux actions de ciblage de profils, toujours dans le cadre d’une politique marketing.
Brandwatch Analytics est une plate-forme consacrée à une discipline bien particulière : celle que les marketeurs et les community manager désignent par social intelligence. Le dispositif surveille et analyse les réseaux sociaux, et plus généralement, une palanquée de sources web (blogs, avis, forums…) sur des sujets qui intéressent les clients de Brandwatch. Les conclusions des observations constitueront le socle de leurs politiques marketings et commerciales.

Brandwatch Vizia est un command center au service d’une gestion judicieuse et optimale du Social Intelligence. Les données sociales ainsi que les insights, que fournit ce social hub, sont intelligibles et s’affichent en temps réel. Cette rapidité de circulation des informations accélère la prise de décision tout en permettant un lancement opportun d’opérations relevant des stratégies de marketing digital.